Quel budget prévoir pour un chat ?

budget chat

Élever un animal de compagnie ne s’arrête pas à l’adoption. Plusieurs responsabilités incombent aux personnes qui adoptent ce type d’animal, comme le chat par exemple.

Le chat est un animal doux qui a besoin de réconfort, de calme, de patience, de soin, et de beaucoup d’affections pour vivre sereinement et pour être à l’aise. Mais à part cela, cet animal a des besoins que son maître doit assurer. Ainsi, avant toute adoption, il est préférable de connaître les éventuelles dépenses à faire pour bien s’y préparer.

La somme nécessaire au moment de l’adoption

L’adoption d’un chat se réalise moyennant le paiement d’un frais dont la valeur dépend du refuge. Dans tous les cas, ces frais d’adoption peuvent aller de 30 à 150 euros. Ces frais permettent au refuge d’assurer les soins nécessaires dont chaque animal a besoin, comme la vaccination ou la stérilisation par exemple. Pour l’achat d’un chat de race, il faut compter entre 700 et 2000 euros chez un éleveur.

Le matériel nécessaire à son bien-être

Au moment même de l’adoption proprement dite du chat et avant son arrivée au domicile, il faut préparer les matériels à s’équiper pour lui permettre de vivre aisément, et surtout pour aider son maître à bien s’en occuper. La qualité et la marque dépendent du choix et du moyen financier du maître. Toutefois, il faut disposer des matériels suivants :
• un bac à litière
• le panier
• les gamelles
• les griffoirs
• la brosse
• la pelle à litière
• la cage de transport
• la nourriture
• les jouets
• la litière

Ce sont les stricts minimums à prévoir. Pour pouvoir acquérir ces articles, il faut un budget tournant autour de 100 euros. Cette somme est donnée juste à titre de référence car il est possible qu’elle ne soit pas suffisante en fonction de la qualité des produits sélectionnés. Effectivement, un bac à litière (maison de toilette fermée) coûte à peu près 30 euros, un panier de couchage 30 euros, les 2 gamelles pour la nourriture et l’eau 10 euros, un griffoir 5 euros, une brosse 8 euros, une pelle à litière 3 euros, une cage de transport 25 euros, et les jouets 10 euros.

La nourriture et la litière doivent être incluses dans les dépenses mensuelles à prévoir car le chat mange quotidiennement, et pour assurer son hygiène, la litière doit être changée tous les 2 ou 3 jours.

Pour gâter son chat, et surtout pour lui offrir davantage de bien-être, il est possible d’acheter un anti-puce (genre pipette) à environ 30 euros, une coupe à ongle à 5 euros, de l’herbe à chat à 5 euros et un collier à 10 euros. L’herbe est indiquée lorsque le chat est gardé dans un appartement. Les prix mentionnés sont donnés à titre indicatif donc il est possible que le tarif affiché en magasin soit inférieur ou supérieur. Dans l’idéal, l’achat de ces articles doit être effectué dans les magasins spécialisés en animalerie, qu’ils soient physiques ou en ligne.

Le budget annuel pour un chat

Chaque jour, cet animal doit manger normalement. Il est donc impératif de définir la somme nécessaire pour pouvoir acheter les aliments du chat, et de réserver ce montant. Un chat pesant environ 3,5 kg et qui sort régulièrement se nourrit avec à peu près 70 grammes de croquettes par jour, tandis qu’un animal d’appartement du même gabarit a besoin de 50 grammes d’aliments.

Selon la taille du chat et son mode de vie, il faut donc acheter entre 1,5 kg à 2,1 kg de croquettes par mois. Le kilo des croquettes varie selon leur composition et la marque. Il peut aller de 2 euros à plus de 10 euros. Toutefois, il ne faut pas lésiner sur la qualité de la nourriture pour pallier les éventuels ennuis de santé comme les problèmes urinaires ou gastro-intestinaux, et le déséquilibre alimentaire. Pour ne pas se tromper, il est possible de demander conseil au vétérinaire.

La litière doit être changée régulièrement. Pour cela, il faut prévoir entre 5 à 20 euros par mois.

Il faut aussi mettre de l’argent de côté pour son toilettage. Pour chaque séance, il faut compter 50 euros à peu près. Ce montant peut changer selon le salon, le pelage de l’animal, et sa taille. La fréquence du toilettage dépend de la race des animaux, pour un persan par exemple, il est bimestriel. Dans tous les cas, il faut en toucher deux mots au vétérinaire pour avoir le meilleur conseil sur la fréquence du toilettage.

Pendant sa première année, et aussi lorsque le chat vieillit, le passage chez le véto est incontournable. Les vaccins coûtent entre 60 et 90 euros, la consultation entre 30 et 80 euros, le vermifuge trimestriel 50 euros, la castration entre 70 et 140 euros, la stérilisation d’une chatte entre 150 et 230 euros, le tatouage entre 60 et 80 euros, la puce entre 80 et 130 euros, l’analyse de sang entre 10 et 60 euros, l’échographie entre 50 et 80 euros, la radiographie entre 35 et 50 euros, et la chirurgie aux environs de 3 000 euros.

Pour limiter les dépenses de santé du chat, et pour une bonne prise en charge, le maître peut souscrire une assurance-maladie pour son animal. La cotisation mensuelle est d’environ 15 euros.

Lorsque le maître envisage de se déplacer sans son animal de compagnie, un frais de garde d’environ 140 euros par semaine doit être inclus dans le budget annuel alloué au chat.

Le montant minimum à prévoir chaque année pour bien élever un chat tourne autour de 600 euros.

Il est important de toujours garder une certaine somme de côté pour faire face aux imprévus qui peuvent survenir. Dans le cas où le chat décède, une incinération collective vaut environ 70 euros, tandis qu’une crémation individuelle peut s’élever à 135 euros à peu près.

Be the first to comment on "Quel budget prévoir pour un chat ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*