L’eau, un élément clé de la bonne santé d’un chinchilla

santé du chinchilla

Non seulement les aliments dont vous nourrissez votre chinchilla doivent faire l’objet d’un choix attentif, mais vous ne devez pas lui donner n’importe quelle eau à boire… En effet, l’eau, qui permet au chinchilla de bien assimiler vitamines et nutriments mais aussi d’éliminer correctement les déchets issus de la digestion, est un paramètre essentiel de sa bonne santé. Pour choisir l’eau qui convient à votre chinchilla, suivez ces 3 règles d’or.

1. Oubliez l’eau du robinet

Un chinchilla n’est pas un chat ou un chien, dont le système digestif, plus résistant, peut faire face aux quantités de chlore et de nitrate contenues par l’eau provenant des canalisations urbaines. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle vous devez absolument oublier l’eau du robinet pour désaltérer votre chinchilla. L’autre raison, c’est que, où que vous habitiez, vous ignorez très certainement quel est le PH de l’eau qui coule dans votre évier. Et le PH, c’est un critère incontournable pour choisir l’eau que vous donnerez à votre nouvel ami à quatre pattes…

2. Lisez les étiquettes

En effet, le PH adapté aux exigences naturelles du chinchilla est compris entre 6 et 7. Ni plus, ni moins, l’idéal étant un PH à 6,5, qui offre une eau légèrement acide. Aussi, ne débouchez pas n’importe quelle bouteille d’eau minérale pour contenter les besoins de votre petit compagnon… bien au contraire, lisez attentivement l’étiquette figurant sur la bouteille. Vous y gagnerez tous les deux de nombreux avantages : adieu les parasites et ennuis intestinaux pour lui et, pour vous, fini les soucis qui en découlent… et les frais de vétérinaire !

Et tant que vous y êtes, contrôlez le taux de minéraux que contient l’eau, en privilégiant les marques dont le résidu à sec est inférieur à 150 mg. De cette façon, pas de risques pour votre chinchilla de souffrir, à un moment ou un autre de son existence, de calculs urinaires !

3. Protégez la pureté de l’eau

Maintenant que vous avez trouvé l’eau idéale pour votre chinchilla (en bouteille, avec le bon PH et le bon taux de minéraux) vous vous croyez à l’abri de toute préoccupation ? Vous vous trompez. Même choisie sur mesure, l’eau que boit votre chinchilla lui causera de nombreux ennuis digestifs si vous ne respectez pas certaines règles d’hygiène:

  • Utilisez un biberon ou un abreuvoir automatique pour faire boire votre chinchilla. Si vous versez l’eau dans une coupelle, celle-ci sera très vite souillée et deviendra potentiellement toxique pour l’organisme fragile de l’animal.
  • Ne laissez jamais l’eau plus de 48 heures dans l’abreuvoir. Tous les deux jours, jetez l’eau qu’il contient, nettoyez-le, désinfectez-le et remplissez-le à nouveau.

Enfin, il est généralement préconisé de consommer le contenu d’une bouteille d’eau minérale dans les 48 heures qui suivent son ouverture. Cette règle vaut pour votre chinchilla, si sensible aux microbes et bactéries. Aussi, évitez de garder pendant plusieurs semaines une même bouteille dont vous vous servirez pour les besoins en eau de votre petit compagnon !

Petit truc en plus : si l’eau que vous donnez à votre chinchilla affiche un PH égal à 7, elle manquera peut-être un peu d’acidité au goût de l’animal. Vous n’avez qu’à ajouter une ou deux gouttes de vinaigre de cidre dans l’abreuvoir pour résoudre le problème !

Envie d’en savoir plus sur le chinchilla mais aussi de vous amuser avec des quizz animaux ? Visitez chinchimag.com !

Be the first to comment on "L’eau, un élément clé de la bonne santé d’un chinchilla"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*