Euthanasier son animal de compagnie

euthanasie son animal de compagnie

Les petits animaux de compagnie ne vivent pas aussi longtemps que les humains. Penser à l’euthanasieest une chose sur laquelle aucun propriétaire d’animaux de compagnie n’aime s’attarder, mais malheureusement, c’est une décision à laquelle de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie doivent finalement faire face.

L’euthanasie est le plus souvent utilisée pour mettre fin aux souffrances des animaux malades ou blessés. Les raisons peuvent inclure :

  • le diagnostic d’un état inopérable ou non traitable,
  • le traitement peut ne pas fonctionner et le rétablissement est peu probable,
  • le traitement peut être possible, mais il est discutable puisqu’il peut simplement prolonger la souffrance sans garantie d’amélioration.

Il est toujours conseillé de discuter de l’option de l’euthanasie avec votre vétérinaire. N’oubliez pas d’inclure les membres de la famille dans la décision, en particulier ceux qui aiment l’animal ou qui participent à ses soins.

Est-ce la douleur ou la vieillesse ?

La durée de vie de certains animaux de compagnie comme les hamsters ou les gerbilles peut n’être que de deux ou trois ans. Tout comme les autres animaux, les petits animaux de compagnie ont tendance à « ralentir » au fur et à mesure qu’ils vieillissent. Parfois, ils développeront des affections comme l’arthrite, qui peuvent être traitables. Cependant, les propriétaires d’animaux de compagnie devraient tenir compte de la courte durée de vie de leur animal de compagnie : une maladie prolongée ou une intervention chirurgicale importante chez un animal de compagnie âgé peut causer des souffrances avec peu d’avantages à long terme.

Les animaux de compagnie heureux et en bonne santé sont brillants, actifs et investigateurs. Lorsqu’ils sont malades ou en souffrance, ils sont courbés, inactifs et ne s’intéressent pas à la nourriture.

Il est sage de consulter le vétérinaire dès que vous remarquez que votre animal est malade. La médecine vétérinaire moderne signifie que la thérapie est maintenant disponible pour des affections qui n’étaient pas traitables dans le passé. Cependant, les techniques de diagnostic et les thérapies sont souvent moins sophistiquées pour les petits animaux de compagnie que pour les chiens et les chats. Mais le traitement vétérinaire peut toujours être coûteux, même pour les petits animaux de compagnie.

Je ne comprends pas : il allait bien hier

La maladie chez les animaux s’installe souvent rapidement, et les propriétaires sont naturellement stupéfaits qu’un animal de compagnie, en forme et heureux hier, est gravement malade aujourd’hui.

Dans la nature, de nombreux petits animaux sont menacés par les prédateurs. Cela signifie qu’ils ont tendance à cacher les symptômes précoces des maladies et qu’ils sont souvent extrêmement malades au moment où les symptômes sont observés. Et ils ont un métabolisme rapide (leur corps « travaille » à grande vitesse), si bien que de nombreuses maladies s’aggravent rapidement.

Parfois, ils sont tellement malades qu’il est nécessaire qu’une décision d’euthanasie soit prise avant qu’un diagnostic puisse être établi.

Arriver à une décision

Parlez-en avec votre vétérinaire, votre famille et vos amis. Une difficulté pour les propriétaires est que les petits animaux de compagnie sont souvent considérés comme des « animaux de compagnie des enfants » par ceux qui ne les apprécient pas. Heureusement, les attitudes changent et les vétérinaires prennent très au sérieux la vie des rongeurs.

Des questions auxquelles réfléchir :

  • votre animal peut-il encore manger, boire, dormir et se déplacer confortablement ?
  • votre animal de compagnie vous répond-il ?
  • l’heure des repas suscite-t-elle de l’intérêt ?

L’incapacité persistante et incurable de manger, les signes de douleur, de détresse ou d’inconfort, la difficulté à respirer et les plaies douloureuses qui ne guérissent pas sont autant d’indications que l’euthanasie devrait être envisagée. Vous connaissez mieux que personne votre animal de compagnie, alors essayez de porter un jugement raisonné sur sa qualité de vie. Votre vétérinaire vous aidera et vous fera souvent une recommandation. Si vous espérez une amélioration de l’état de votre animal de compagnie, la fixation d’une limite de temps peut être une option raisonnable.

Malheureusement, tous les petits animaux de compagnie ne meurent pas paisiblement dans leur sommeil à la maison. Beaucoup arrivent à un point où leur qualité de vie est insatisfaisante et où une décision d’euthanasie doit être prise.

Vivre avec un animal atteint d’une maladie chronique peut être épuisant sur le plan émotionnel. Le temps nécessaire pour les soins peut être considérable et tout le monde n’est pas en mesure d’y faire face. S’il n’y a aucune chance de guérison, il peut être préférable d’opter pour l’euthanasie. Il y a parfois un risque de détérioration soudaine et imprévisible.

Be the first to comment on "Euthanasier son animal de compagnie"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*