Prendre soin de son rongeur

prendre soin de son rongeur

Être le propriétaire d’un animal de compagnie signifie en être responsable. Parmi les types d’animaux domestiques, il est devenu courant, aujourd’hui d’avoir un rongeur chez soi. Lapin, cochon d’Inde, hamster, souris, etc., les possibilités d’achat sont infinies. Cependant, des critères sont à étudier afin de bien prendre soin de ces animaux.

Connaitre son animal par cœur

Bien qu’au premier abord, la domestication d’un rongeur semble être facile, en pratique cela s’avère plus délicat. En effet, de par la petite taille, les gens possèdent une idée selon laquelle en prendre soin est très facile. Chaque espèce animale possède ses spécificités, un minimum de connaissances générales sera un atout dans la décision d’adoption. Ainsi, il est conseillé de faire une recherche plus approfondie sur les espèces. Dans le cas où le propriétaire est un enfant, il est difficile pour les parents d’accéder à cette requête. Avoir ses connaissances permet de prouver son intention de responsabilité envers l’animal. Parmi les tâches à faire, il faut s’assurer de son hygiène de vie, il faut nettoyer l’animal et sa litière. Sa santé est aussi essentielle, il faut les vacciner pour le protéger et protéger les hommes exposés à lui.

Aménagement de l’habitat

L’habitat de l’animal tel que le rongeur nécessite une attention particulière de la part du propriétaire. Il faut être sûr d’avoir un logement spacieux sans être à la fois encombrant notamment pour les rats, les hamsters et les cochons d’Inde. Dans les premières semaines suivant la mise en pose de l’animal dans la cage, ce dernier sera craintif à cause de l’inconnu. Il faut prévoir de petits accessoires pour permettre au rongeur de se cacher. Cela permet de lui donner une impression de sécurité et ainsi il s’habituera vite dans sa nouvelle maison. En outre, il faut s’assurer de la solidité des barreaux, car les rongeurs ont l’habitude de ronger tout ce qu’ils trouvent. Les matériaux faciles à briser comme les plastiques sont à éviter. Sinon, la cage doit aussi être aérée, légère et avec une lumière adaptable. Concernant la luminosité, certains animaux sont plus à l’aise dans le noir comme les rats et les souris.

La nourriture, des produits adaptés

Chaque rongeur possède sa garniture préférée, certains aiment les légumes et les noisettes tandis que d’autres préfèrent les produits de fabrication industrielle. Le contrôle de la nourriture est à faire quotidiennement, l’avis des experts animaliers comme le vétérinaire est à consulter. De plus, l’eau est aussi importante afin qu’il soit en pleine forme. Ainsi, il faut vérifier si certains aliments lui sont nocifs, de la même occasion il faut noter ses goûts personnels. Ainsi, si le propriétaire est un adulte, il faut prévoir des vivres pour son animal pendant l’absence. Les animaux de la même race n’ont pas les mêmes nutritions que ses confrères. Grâce à leur petite taille, il ne consomme pas beaucoup, il permet donc d’être moins dépensières. Pour un lapin, les aliments à mettre en priorité, les légumes comme les carottes, la salade. Les souris sont plus dans les aliments croquants, il s’adapte à tous les types de nourriture avec une préférence pour les produits industriels notamment les croquettes.

Les responsabilités du propriétaire

En tant que propriétaire du rongeur, l’acheteur se doit d’être proche de son animal de compagnie. Il faut lui donner un nom, lui consacrer du temps sur son agenda et jouer avec. Bien qu’il soit impossible de prouver scientifiquement que les appellations à de l’importance pour le rongeur, cela permet d’entretenir la relation. Sinon, des jouets personnalisés offrent des moments de compagnie très spéciale entre les deux parties. De temps en temps, il faut lui permettre de sortir de sa cage. Si possible, le propriétaire peut lui trouver de la compagnie avec d’autres races d’animaux. Toutefois, il faut être prudent, certains animaux ne sont pas faits pour la cohabitation. Pour s’amuser, la création de parcours avec des obstacles est la plus intéressante.

Pour conclure, prendre soin d’un rongeur n’est pas une tâche aisée. Le bien-être de l’animal est une priorité que ce soit sur le plan santé ou sur plan d’amusement. Un rongeur n’est pas un animal avec une utilité particulière comme le chien. Il est plus un ami, un compagnon d’amusement, un réconfort pour soi.

Be the first to comment on "Prendre soin de son rongeur"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*