Quelques races de chats – Partie 2

Le chat de l’île de man

C’est un chat sans queue dont les habitants de l’île sont très fiers. Rats et souris payent un lourd tribut à son instinct de chasseur ! Il est intelligent, fidèle, doué d’une grande curiosité, et très affectueux.

L’absence de queue ne perturbe en rien son sens de l’équilibre, et il grimpe aux arbres aussi bien qu’un autre.

L’européen

Il existe des Européens à poil court, et à poil long. Tout le monde connaît ce chat, pour l’avoir vu partout. Il est en général très affectueux, à la fois très attaché à son maître, et indépendant. Dès qu’il entend le bruit de son écuelle, il accourt au triple galop. Grand chasseur, il est très intelligent, et plutôt malin. Habitué à vivre n’importe où, il est robuste. On ne compte pas moins de 37 types, plus ou moins reconnus dans les concours…

Le rex

On dirait un mouton Astrakan ! Sa robe présente un poil court, entièrement frisé, qui lui donne une drôle d’allure. Elle s’entretient particulièrement bien, une fois par semaine, d’un léger coup de peigne. Forte personnalité. C’est un chat intrépide et valeureux, intelligent et affectueux. Il n’aime pas les autres chats.

Le havana

Il a été reconnu en tant que race en 1958 seulement, alors qu’il porte bonheur au Siam depuis fort longtemps. C’est un chat particulièrement espiègle, au chamant caractère.

D’une grande douceur, il sursaute au moindre bruit. Il est à la fois fidèle et sociable, et a besoin d’exercice. Il doit toujours avoir les yeux d’un beau vert et la robe noisette foncé. Son allure et sa voix peu harmonieuse le rapprochent du Siamois.

L’oriental

Ce chat vient d’Angleterre, où les éleveurs ont sélectionné des Siamois à robe unie. De fait, il a les allures du Siamois, mais sa couleur est uniforme. Son pelage présente une grande variété de colorations.

Le siamois

Il raconte tout ce qu’il a sur le cœur : c’est un extraverti bruyant et très actif. De caractère exclusif, il aime que son maître s’occupe de lui, et de lui seul. Cabotin, il fait des farces, et adore jouer.

On peut le promener en laisse, mais il a une sainte horreur du bruit : c’est un grand nerveux, au psychisme particulièrement fragile. Il aime la tendresse de son maître, et ne fait aucun mal aux étrangers, même s’il feint de ne pas les voir.

Be the first to comment on "Quelques races de chats – Partie 2"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*